Notre déontologie

Comment AXION Services à la personne exprime-t-elle concrètement son RESPECT envers ses bénéficiaires ?

AXION Services à la personne a la volonté première d’aider, soutenir et accompagner toute personne en tenant compte  de ses capacités, ses demandes et de celle de l’entourage familial, social ou médical, mais surtout en plaçant le bénéficiaire au cœur de ses actions.

AXION Services à la personne a fait sienne les valeurs définies dans la charte qualité des associations et des entreprises de services à la personne en les traduisant par l’écoute, l’information, le respect  de la personne, de ses biens et de ses choix de vie.

Écoute et information

Une personne s’adressant à AXION Services à la personne doit ressentir dès son accueil le respect avec lequel nous prenons en compte ses attentes. Elle est reçue ou visitée par  Alexia Lenoir sensibilisée au travail auprès de publics fragilisés qui sait écouter chaleureusement et attentivement les demandes. Un lieu d’accueil ou un rendez-vous à domicile permet de garantir la confidentialité des échanges. Ces dispositions sont appliquées tout au long de la relation.

Lors du traitement de sa demande, le demandeur reçoit une information claire, transparente et adaptée (tarification, devis…) lui permettant de faire son choix en toute sérénité et si nécessaire avec l’aide de son entourage.

Respect des biens de la personne

AXION Services à la personne a souscrit des contrats d’assurances garantissant les biens de nos bénéficiaires vis-à-vis des dommages pouvant résulter de nos prestations.

Des procédures sont également mises en place si des clefs sont transmises aux salariés (transmission d’un document daté et signé au moment de la remise des clefs au salarié et lors de la restitution).

Les personnels d’intervention, en aucun cas, ne peuvent avoir des rapports d’argent avec les bénéficiaires (procuration, carte bleue…)

Si dans leur mission les personnels doivent faire des achats de proximité  le “cahier de liaison “sera remplit de la manière suivante: la date et la somme en espèce (uniquement) remise à l’intervenant puis la signature des deux parties est apposée. Au retour, l’intervenant colle le ticket de caisse, indique la somme rendue et les deux parties signent à nouveau.

Cette procédure garantit la transparence des actes faits par l’intervenant dans ce domaine.

Les intervenants sont aussi sensibilisés au respect de l’espace de la personne aidée et de son intimité. Ils sont tenus à la plus stricte confidentialité.

Respect de la culture et du choix de vie

AXION Services à la personne respecte la plus grande neutralité dans les domaines politiques et religieux.

L’intervenant n’a pas à prendre parti et doit respecter les opinions de chacun.

Durant la prestation, le personnel d’intervention s’attache à respecter les choix de vie du client et veille à appliquer les règles de confidentialité. L’encadrant garantit une adaptation du service proposé aux besoins du client par l’écoute de l’équipe d’intervention à domicile.

Comment AXION Services à la personne  garantit-elle une approche de proximité ?

Pour garantir un service individualisé, AXION Services à la personne veille à ce qu’un bénéficiaire soit toujours suivi par les mêmes intervenants et son encadrant.

Un référent unique qui est l’encadrant

AXION Services à la personne  rassure le bénéficiaire en n’ayant qu’un référent chargé du suivi du projet  individualisé. Votre responsable référent vous sera notifié.

Pendant les permanences ou à domicile, la gestionnaire Alexia LENOIR qui est en étroite collaboration avec l’encadrant est aussi disponible en restant à l’écoute des besoins des bénéficiaires.

Veille du personnel d’intervention

Les intervenants ont pour obligation de faire remonter des informations à leur encadrant car ceux-ci ont un rôle de veille à deux niveaux :

  • Niveau de veille au regard du changement de comportement du bénéficiaire (la personne ne parle plus, semble malade…). L’intervenant prévient immédiatement l’encadrant qui prend les mesures nécessaires et (ou) se déplace pour évaluer la situation.
  • Niveau de veille au regard de la maltraitance. L’intervenant informe l’encadrant de tout cas de maltraitance (physique ou psychologique). Ce dernier fait un rapport à la gestionnaire qui informe par courrier le Procureur de la République des faits constatés afin que la personne aidée soit protégée.

 

Recherches populaires : Qu’est-ce qu’une aide à domicile ?
Remonter